Parcours ...

Portrait.jpg

 

Jean Philippe Pontier a 43 ans. Il est natif de Saint Amans Soult dans le Tarn, au cœur de la Montagne Noire.
 

Entouré de chiens de chasse dès son plus jeune âge, il est très vite séduit par un beau Husky sibérien aux yeux bleus, Hansky des loups de Kiev qui sera son compagnon pendant de nombreuses années et avec lequel il va commencer à goûter aux joies de la glisse en VTT, luge, ski de fond. Dès ses débuts, enthousiaste et motivé, il entreprend la tournée du voisinage pour se constituer un attelage. Les propriétaires de Husky de Saint Amans lui délèguent le soin de faire courir leurs beaux nordiques et Jean Philippe perfectionne ainsi peu à peu sa technique.
 
A 22 ans, sa formation de mécanicien poids lourds en poche, il décide de s’engager comme handler chez François Gécelle dans la Nièvre. Ce dernier prépare la Moscova, course russe qui ne connaîtra qu’une seule édition en 1996. Jean Philippe est en charge d’un chenil de 40 chiens, il participe aux soins et aux entraînements et cette expérience confirme son goût pour la discipline. François lui offre son premier traîneau et lui conseille de partir vivre sa passion en Alaska.
 
Jean Philippe s’engagera donc auprès de Tony Andreone pendant 2 saisons successives en 1997 et 1998. Tony est un musher franco-italien au long court qui participa à la mythique Alpirod avant de s’exiler aux Etats Unis. Jean Philippe vit intensément la rude vie de trappeur avant de rentrer en France avec 5 Alaskan Husky des meilleures lignées : Phelps, Sade, Flo, Sirius et Eyes. Avec eux il se lance à l’assaut des compétitions de sprint nationales. Le chenil grandit et en 2004, Jean Philippe devient champion de France mi-distance en illimité (12 chiens). Il participe à sa première Grande Odyssée en 2006. L’année suivante, il monte sur la deuxième marche du podium du Trophée Grande Odyssée en Maurienne.
 
Entre-temps, sa passion ne s’est jamais démentie : il a continué à mener de front une activité professionnelle à plein temps dans la mécanique, l’entretien quotidien du chenil et les entraînements à la longue distance, exigeants et difficiles qui doivent assurer aux chiens et au musher une condition physique adaptée à leur discipline (distance, dénivelées, froid, neige, altitude…). Parallèlement à sa progression avec ses chiens, Jean Philippe a sut évoluer professionnellement. Il est juqu'en août 2009 Responsable du matériel roulant de l’entreprise Carayon à Mazamet (bétons et carrières) pour laquelle il gère un parc de 200 véhicules. 
 
Afin de s'assurer les meilleures conditions possibles et vivre sa passion à 100%, Jean Philippe s'installe définitivement en Norvège à partir de 2011. Il sera guide pour la pêche à la mouche en été sur la rivière Glomma et les lacs de Hodalen et musher en hiver dans la Fjellregion, région des hauts plateaux du Hedmark où se court la Femundlopet.
 
Vainqueur de La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc en 2014, il se distingue également en Scandinavie avec des TOP 5 sur Mush Synfjell et Amundsen et TOP 15 sur Femund 600 et Finnmarkslopet 1000, la course la plus longue d'Europe. Il termine également 2ème aux championnats d'Europe IFFS de mi-distance en 2016. A ce titre il compte parmi les spécialistes français de la longue distance et fait partie de l'équipe de France depuis plusieurs années.
 
Avec ses partenaires Royal Canin, Veto onLine, Dermoscent, Antidots, Antipode, le Conseil Général du Tarn, La Vitrerie Savoyarde, Canopia et Canelana il s’apprête à participer en 2017 à la Mush Synfjell, Gausdal Marathon, Femundlopet 600 et Amundsen Race.