PROBLEMES MECANIQUES

Publié le par Sled Dog Montagne Noire

 

Enchaîner la Grande Odyssée et la Finnmarkslopet 1000 n'est pas seulement une épreuve de haute volée pour les chiens et leur musher. Une épreuve dont peu de gens ont réellement conscience, tant les contraintes physiques imposées aux organismes peuvent être extrêmes et les dangers réels. C'est aussi une épreuve difficile pour la mécanique. Surtout quand la météo se met de la partie. Jean Philippe en connaît un rayon et ne ménage pas ses peines dans une discipline comme dans l'autre, pourtant l'alternance de températures douces et froides lors du trajet vers le Finnmark a créé de la condensation puis un bouchon de glace dans un tuyau de ventilation du camion (ne me demandez pas de rentrer dans les détails) et l'a détérioré. En rajoutant de l'huile le camion a réussi à suivre son musher de check point en check point jusqu'à aujourd'hui. Les températures proches de -40°C la nuit dernière ont eu raison de ses dernières forces. Cette Finnmark aura été une des plus froides sinon la plus froide de l'histoire de la course. Pas juste un épisode de froid. Froid tout du long.

 

Ce qui se passe maintenant ? Jean Philippe est arrivé à Levajok sans y trouver ses handlers, pas de vêtements secs, pas de nourriture, pas de boisson. Ceux ci sont finalement arrivés plus tard en dépanneuse et JP s'est préparé et est reparti à la minute exacte prévue soit 20h08 -après les 8 heures de repos obligatoire- pour une nuit de mushing glacée de plus, sur d'immenses plateaux déserts et sombres dans la nuit sans lune par -25°C et la tête pleine d'inquiétude pour le déroulement de la suite et le voyage de retour. The show must go on ! Winner seule leader en tête emmenant 8 autres braves chiens qui veulent bien continuer à courir et à tracter encore.

 

Et ce qui devait arriver est arrivé, la réparation de fortune n'a pas tenu et le camion va devoir être remorqué jusqu'à Alta à 200km de route de là où ils sont. 

 

Qui va accueillir JP sur la ligne d'arrivée de sa 1ère 1000km et réconforter les athlètes qui viennent de courir 1000km demain matin à Alta ? Olivier et Tor doivent repartir travailler et prennent l'avion lundi : comment JP va t-il faire pour réparer et rentrer à la maison ? Comment je vais tenir encore une semaine de plus toute seule ? Tous les ingrédients sont réunis pour un bon feuilleton à suspens. Ceux qui courent, ceux qui sont sur la route au milieu de nulle part et celle qui s'arrache les cheveux : comment les pions vont-ils se déplacer ?

 

En attendant si quelqu'un a des suggestions pratiques pour sortir de ce pétrin, dites toujours et sinon si vous avez envie de nous aider concrètement, voici le RIB de l'association car le budget va prendre un sacré coup dans l'aile. Merci et rendez vous dans les prochains jours pour l'épilogue.

 

RIB.jpg

Publié dans LES COURSES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jeanty didier 16/03/2013 14:37


Je vous souhaite tout le réconfort moral que que vous méritez, je pense aussi aux chiens et a JPP qui doit douter à chaque arrivée, que de stress !!!


Courage pour la suite , tenez bon !


Didier

lahera 16/03/2013 14:13


philippe bien que décourageant cette panne mécanique ne perds pas ton courage tu as fait une belle course etb nous sommes avec toi 

heritier pierre-antoine 16/03/2013 10:12


un tres gand bravo tres bon job de tout le team tres belle course  belle maitrise


bavo bravo bravo bravo bravo..............


profite de ton statut de finisher 

Manu Tintin 16/03/2013 08:02


Félicitations Jean Phi pour ta fabuleuse course !!!! pas mal pour un Rookie lol par contre en lisant l'article de Steph je vois que ton camion n'a pas tenu le choc, quelle m..... bon courage à
toi

Pascale 16/03/2013 07:37


Aie, aie, aie. Demain soir, j' arrive pour t'épauler! Bises :-) Mais n'oublie pas de te réjouir de son arrivée 20 ème. Après les problèmes de la fin c' est encore plus impressionnant!