ACETATE ET SERVICE PUBLIC

Publié le par Stéphanie

Admirez un peu la pirouette !

Voici un moment que je voulais rédiger un petit article sur les chaufferettes ...

undefined

 ... J'en profite donc aujourd'hui pour rendre hommage au service public : non, je ne vous en veux pas à France Inter de nous avoir privés des infos et des chroniques matinales et de nous avoir réveillés avec du Mozart ce matin ... de nous avoir chanté "j'aime regarder les filles" à l'heure du Fou du Roi ...

Parce que de la pub, il n'y en a pas tant que ça et il faut bien payer les journalistes, les émissions, les reportages ! Alors voilà, en hommage à Jean Colin qui nous a offert ces magnifiques nounours lors de la Grande Odyssée dont sa radio France Bleue est partenaire, je déclare : VIVE LA RADIO PUBLIQUE !

Libération parle de mouvement sans précédent... Selon le porte-parole de l’inter-syndicale cité dans Libé, Sarkozy bouleverse l’équilibre du Paysage audiovisuel public sans mesurer les conséquences, ou alors il crée les conditions pour flinguer le service public. Libération qui insiste sur le flou autour du projet de suppression de la pub : depuis plus d’un mois que l’annonce a été faite, aucune réponse concrète sur les moyens de compenser la pub... Nicolas Sarkozy pique d’abord une idée de gauche écrit Fabrice Rousselot dans son éditorial, ensuite il fait miroiter une BBC à la française, mais voilà derrière la belle annonce, comme souvent, c’est le vide qui légitime l’inquiétude des salariés de la télé et de la radio publique.

Et maintenant, la chaufferette dont j'ai eu l'occasion de bénir la douce chaleur cet hivers, la nuit dans la montagne, les doigts bien serrés autour du nounours !

Le principe est tout simple, assez ancien et vraiment efficace !

C'est de l'acétate de sodium trihydraté dans de l'eau. La solution est en fait en surfusion; la pastille métallique présente dans la pochette sert à rompre la surfusion et à lancer la cristallisation. L'interêt c'est que cette derniere est très exothermique on peut donc récupérer la chaleur.

En gros, le nounours est bleu, il y a une pastille métallique que l'on clique pour déclencher la cristallisation et le nounours devient chaud et le reste pendant 2 heures ! Après on remet au bain marie pour faire fondre le "bloc" et c'est reparti pour un tour ... jusqu'à 50 ou 100 utilisations possibles ! Bon, le bleu, c'est pas obligé, il y en a de toutes les couleurs ! L'acétate de sodium, il y en a dans les fruits ... même s'il n'est pas trihydraté et en surfusion (ça simplifierait la préparation des confitures pourtant !) 

Toujours emporter quelques chaufferettes dans votre sac à dos ou au fond du traîneau ! Il y a des situations ou un peu de chaleur peut être une vraie bénédiction ... Quand je vous disais que le bonheur est simple comme une miche de pain frais !

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article

dominique 14/02/2008 21:16

et en plus c'est pas cher...bon plan pour les sorties, ou les pieds gelés sous la couette!!