PREPARATION MENTALE

Publié le par Stéphanie

Olivier.jpg

Chouette, j'ai trouvé un co-auteur pour le blog ! Olivier nous envoie pleins d'infos alors comme ce soir, nous fêtons les 18 ans de notre voisin-ébéniste-musicien-handler, que le champagne est au frais et qu'il est temps de partir, je vous laisse à la lecture de cet intéressant article sur la préparation mentale des sportifs !

Prépa mentale : savoir se préparer des objectifs sportifs

La préparation mentale, au même titre que la préparation physique, nécessite un entraînement adapté et personnalisé afin de répondre aux besoins avec un maximum de justesse et donc de répercutions positives sur les performances du sportif.
Dans le travail de fixation d’objectifs sportifs, les approches physique et mentale sont étroitement liées.

Une préparation mentale doit être organisée et répondre à des situations sportives bien précises; le programme de préparation mentale et la façon de l’appréhender seront différents pour des objectifs qui le sont aussi (un sportif ne se préparera pas de façon identique si son objectif est de conserver sa 1ère place au classement ou si son objectif est de passer de la 20ème place à la 15ème place par exemple).

Comment se préparer alors mentalement à atteindre un objectif quand celui-ci reste flou ou mal défini ?

Afin de préparer votre saison et un plan d’entraînement mental digne de ce nom, vous devez dès le départ réfléchir sur le but que vous voulez atteindre ; c’est la première étape obligée !
Il est souvent très judicieux de prendre le temps d’une réflexion sérieuse en début de saison. Cette étape vous fera gagner un temps précieux plus tard.

L’absence de fixation d’objectif peut mener à une préparation décousue, partant dans tous les sens sauf le bon, mal adaptée et finalement défaillante, ne permettant pas d’arriver au résultat et à la performance attendus. Au contraire, une stratégie d’objectif ou de but bien élaborée engendre une préparation, sportive et mentale adaptée et évolutive avec de réels progrès.
Pour en arriver là, la formulation d’un objectif doit suivre plusieurs étapes et quelques règles.

Posez-vous, tout d’abord, des questions simples mais indispensables à la compréhension de ce que doit être votre objectif sportif :

  • Qu’est-ce que je veux réaliser cette saison ?
  • Qu’est-ce que cela m’apportera ?
  • Existe-il des obstacles à la réalisation de mon objectif ? Venant de moi ? de mon entourage ? Des impératifs de ma profession ? …
  • Comment saurais-je que mon objectif est atteint ?
  • Existe-il des inconvénients à atteindre mon objectif ? Des avantages ?
  • Quels sont mes besoins pour atteindre cet objectif ?

La réponse à la première question permet de donner la base de votre objectif. Les réponses aux questions suivantes (dont la liste n’est pas exhaustive) permettent d’affiner, de préciser les détails "techniques" de votre objectif.

L’objectif doit toujours :

  • Etre formulé affirmativement et positivement
  • Dépendre uniquement de vous (et éventuellement de votre entraîneur sportif qui vous connaît bien et qui peut vous aider à le formuler)
  • Etre contextualisé (où, quand, comment)
  • Etre réalisable (en fonction de vos capacités physiques)
  • Etre bon pour vous
  • Etre formulé en terme de moyens (définir les moyens qui doivent être mis en place)

Il existe des règles à respecter afin de définir au mieux son objectif. Il faut savoir que :
  • Des objectifs difficiles qui contiennent un défi conduisent à une meilleure performance que des objectifs trop faciles. La notion de défi, toute proche de celle de compétition, est un leitmotiv pour le sportif.
  • Des objectifs précis sont plus efficaces que des objectifs vagues ou généraux. La précision du but à atteindre est un facteur de motivation pour le sportif.
  • Des objectifs contrôlables et flexibles sont plus efficaces que des objectifs incontrôlables et inflexibles. Vous allez évoluer au cours de la saison, c’est pourquoi les objectifs fixés doivent pouvoir tenir compte d’une éventuelle modification. L’objectif doit pouvoir être modifié dans une optique d’évolution et non subir une transformation radicale.
  • Des buts à long terme sont plus efficaces s’ils sont associés à des buts à court terme. Le choix de procéder par étapes qui seront successivement atteintes et dépassées implique une succession de satisfactions qui chaque fois vont avoir pour effet de motiver à nouveau le sportif pour la suite de sa préparation. De plus, un but unique à long terme peut décourager ou ne pas impliquer le sportif immédiatement (cf. "J’ai encore le temps de voir venir l’échéance").
  • La fixation de buts ne fonctionne que si des indications relatives à la performance obtenue sont apportées pour apprécier l’écart réel entre le but et la performance actuelle (adapter un mode de mesure). Il est très important de pouvoir apprécier le travail réalisé jusqu’à présent et celui qu’il reste à faire sur la base d’informations mesurables.
  • Les buts doivent être acceptés et l’athlète doit s’engager pleinement à les atteindre. Une demi-acceptation de la part du sportif se traduirait par un total échec.
  • L’atteinte du but est facilitée par un plan d’action ou des stratégies d’atteinte de l’objectif. L’établissement d’un planning faisant état des progressions attendues dans un laps de temps daté selon des moyens définis à l’avance permet d’avoir un outil de travail d’une grande valeur.
Prendre quelques minutes de réflexion constructives, maintenant, peut vous aider à établir un plan d’entraînement adapté à l’objectif sportif que vous vous fixez.
Fixer un objectif en suivant les consignes précédentes, entraîne une réflexion qui vous permet d’appréhender dans sa totalité la saison à venir. De ce fait, vous serez un sportif conscient et maître, dès le départ, de tous les éléments qui vont constituer votre préparation.
L’intérêt est grand, puisque vous serez apte à prendre rapidement les décisions qui s’imposent toujours dans une optique de réalisation de votre objectif.

Vous aurez mis en place une stratégie de réussite !
Vous avez, en formulant votre objectif sportif, commencé votre préparation mentale.
Vous avez dès à présent un objectif qui vous motive, une stratégie de préparation qui ne vous laisse pas pris au dépourvu (donc moins de stress)…
Les bénéfices de cette étape, dans votre préparation, vous apparaîtront dès les premières compétitions.

Article écrit par
Estelle LOZANO
Préparateur mental
Vienne (38)
06.74.90.92.05

 

Merci Olivier et bon week end à tous !

Ah oui ... Je vais quand même vous donner un indice pour la dernière devinette encore en sursis ...

Indice.jpg

Publié dans L'ENTRAINEMENT

Commenter cet article

Jean-Louis Lagier 26/11/2007 10:42

Si je dis un fils de Eyes et Tinga, est ce que cela fait avancer le chimilibilic  ??Bisous à tous.