BRAVO PHILIPPE !

Publié le par Stéphanie

traineau-russe.gif


 
Ca y est, voici enfin la réponse de la devinette ! Il s'agit du KICKSPARK, la trottinette des neiges ! Bravo donc à Philippe Ginestet qui m'a bien mise sur la voie dans son commentaire ! J'avais en tête le mot SPAKT mais toutes mes recherches sur Google avec ce mot étaient vaines : comme quoi c'est pas facile de chercher quand on manque de vocabulaire !

Pour la petite histoire nous avons découvert le spark à Roros cet hivers : dans les rues, tout le monde se déplacait avec ce petit traîneau aux patins en fer très fins, en bouleau (birch en anglais !), très léger, très gracieux : petits pépés, bambine et même dames en talons hauts, nous étions tombés sous le charme de l'engin ! Kirsti nous a permis de l'essayer avec un chien en prime en nous emmenant en ballade du côté de Telneset entre handlers avec Gilles qui fit à cette occasion ces premiers pas en traîneau et Alex, le crazy french man qui avait immortalisé ce bon moment par ici ...




 
J'ai trouvé quelques petites histoires sur ce moyen de locomotion typiquement scandinave :

Un historique sur le site de ce super fabricant finlandais :

The kicksled has been a traditional means of transportation on the snowy and icy winter roads of Scandinavia. The good old wooden kicksled, with iron runners added around year 1900, retained its basic design throughout the 20th century. First steps towards the new kicksled of the new millennium were taken in the mid-1980"s, when the founder of Kickbike Worldwide, Hannu Vierikko, started his kicksled racing career. In order to make the vehicle faster, he spent innumerous sleepless nights tinkering, testing, reconstructing and repairing his sleds. There were no books about building kicksleds. Kickspark had to be designed on a completely new foundation, which proved to be lucky for us all.

Et même ceci, un essai enthousiaste d'une journaliste québécoise du côté du lac Saint Jean :

Dans la vaste baie, la surface tourmentée du Saguenay offre en bonus chacune de ses ondulations de terrain aux plus imaginatifs des « trottineurs » freestyler. La souplesse des patins, qui se courbent de gauche ou de droite, selon la direction de la pression que j'exerce au pied, permet d'amorcer des virages et d'oser des dérapages, sans faire ciller le cadre, qui demeure une barre d'équilibre dans mes changements de trajectoire. Entre vagues de glace bleue et amas de poudreuse, je relance ma course en enchaînant les pas de patin, avec de plus en plus d'énergie pour gagner en vélocité... Et rallonger par là même mon sourire béat!

La technique « officielle » consiste à alterner les appuis, un pied après l'autre. Nous traçons nos lignes d'essai dans un champ hors-piste derrière les cabanes à pêche. Le rythme de mon coeur s'affole rapidement, alors que les muscles de mes cuisses s'échauffent en picotant.


Et un petit coup d'oeil par là :même en Alaska, ils s'y mettent (j'ai trouvé cet article dans le magasine Yukon que JP a eu dans l'avion à White Horse !)!

Bon et puis pour ceux qui ont le goût du jeu, je vous propose de chercher l'intrus ! (et de profiter de quelques images complémentaires !)

Publié dans LES A-COTES ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article