COUTURIER

Publié le par Jean Philippe PONTIER

En tout musher doit se cacher une couturière aux mains délicates ... Pas faciles quand elles sont toute la journée dans des moteurs ou dans un chenil ! Mais indispensable quand vient le moment de redonner un coup de jeune au matériel ! Il faut refaire une ligne en fabriquant les modules (1 module = 2 chiens), puis en câblant ces modules pour éviter que les chiens ne coupent la ligne avec les dents et ne prennent le large dans les bois, puis il faut faire les tock-line et neck-line qui permettent d'ateler les chiens à la ligne par l'arrière du harnais et par le collier. Je passe donc mes soirées à fabriquer tout ce matériel au coin du feu avec des cordes de chez ANTIPODE que je viens de recevoir (super matos; pour les contacter : www.antipodesled.com). Ma nouvelle ligne spéciale Grande Odyssée sera noire et rose : ça va flasher et j'espère qu'elle me portera chance !

Publié dans LE MATERIEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article